Executive Coaching & Formation

Vos enjeux, notre expertise

CODE DE DEONTOLOGIE FORTITUDE COACHING

Le coaching est un accompagnement reposant sur le potentiel du coaché à trouver ses propres solutions, sur une prise de recul et une alternance d’actions et de réflexion.

Il est un espace de confiance entre coaché et coach pour co-construire cet accompagnement.

L’ensemble de cette démarche s’inscrit dans le respect de la plus grande confidentialité.

 

DEVOIRS DU COACH 

Article 1 : Responsabilité du coach 

Le coach s’autorise en conscience à conduire un coaching en accord avec les principes et les valeurs de sa formation et de son expérience.

Le coach accompagne son client avec empathie et bienveillance. Il intervient dans le sens du développement de l’autonomie de son client.

 

Article 2 : Confidentialité 

Le coach est tenu au secret professionnel. Il s’interdit de transmettre quelque information que ce soit sur le coaching en cours ou de communiquer sur les coachings passés.

 

Article 3: Obligation de moyens 

Le coach prend tous les moyens propres, dans le cadre du coaching, à permettre le développement professionnel et personnel du coaché.

 

Article 4 : Formation et recherche 

Le coach exerce sa fonction selon une fréquence qui lui permet de maintenir sa pertinence professionnelle.

Par ailleurs, il poursuit sa professionnalisation au travers d’ateliers d’échanges, d’analyse de pratiques, de conférences.

 

Article 5 : Supervision

Le coach dispose d’un lieu de supervision et y recourt régulièrement et notamment chaque fois que la situation l’exige.

 

DEVOIRS DU COACH VIS-A-VIS DU COACHE

Article 6: Respect d'autrui 

Le déroulement d’un coaching implique l’adhésion pleine et entière du coaché à la démarche.

Le coach s’interdit d’exercer tout abus d’influence, l’action de coaching ne crée pas de situation de dépendance du coaché vis-à-vis du coach.

 

Article 7 : Prise en charge 

Le coach respecte l’éthique du coaching : il s’engage à vérifier si la problématique du coaché relève de sa fonction et le cas échéant à l’orienter vers un autre professionnel.

 

DEVOIRS DU COACH VIS-A-VIS DE L’ENTREPRISE

Article 8 : Conditions d'exercice 

Le coaching est conduit à partir d’un contrat tripartite entre la personne morale commanditaire, le coaché et le coach. Le dispositif de coaching est centré sur la problématique professionnelle du coaché.

Le coach conduit le coaching au profit du développement professionnel et personnel du coaché.

 

Article 9 : Protection des organisations

Le coach est attentif au métier, aux usages, à la culture, au contexte et aux contraintes de l'organisation pour laquelle il travaille.

 

Article 10 : Restitution au donneur d’ordre

Le coach ne peut rendre compte de son action au donneur d’ordre que dans les limites établies avec le coaché.

 

Article 11 : Equilibre de l’ensemble du système

Le coaching s’exerce dans la synthèse des intérêts du coaché et de son organisation.

 

Engagement du coaché

- Le coaché s’engage à respecter les règles établies au démarrage du contrat : responsabilisation, confidentialité, etc.

- Le coaché s’implique dans le processus de coaching et dans l’atteinte des objectifs fixés.

- Le coaché s’engage à être ponctuel et assidu aux séances de travail.

 

ENGAGEMENT DE L’ENTREPRISE (ET PAR LIEN DU MANAGER)

- L’entreprise s’engage à informer le coach en cas d’événement pouvant impacter le déroulement du coaching.

- L’entreprise s’engage à respecter la confidentialité du contenu des séances et à ne pas solliciter le coach et le coaché pour une restitution des séances, hors les réunions tripartites prévues.