Executive Coaching & Formation

Vos enjeux, notre expertise

INSPIRATION SPORT : LA VOILE, TERRITOIRE DES VALEURS

 

valeurs-voile

Le 2 novembre dernier, 90 skippers prenaient le départ de la 10ème route du Rhum à Saint-Malo. Sport fascinant emblématique du dépassement de soi, de l'esprit d'équipe et d'aventure, la voile ne cesse de fasciner le public, toujours plus nombreux à suivre les exploits de générations de champions.

 

En quoi l'univers de la voile est-il intéressant à observer du point de vue des valeurs et de leur rôle dans le développement des organisations ?

 

D'abord parce que les valeurs de la voile sont celles qui font la réussite des entreprises. Parmi les valeurs associées à la voile, les études voient en effet arriver en tête la technicité (

71%), le dépassement de soi (69%), l'exigence (69%), la performance (66%) et enfin l'innovation (58%) ; puis le respect, le plaisir, la solidarité, le luxe et la proximité. La voile se distingue en outre des autres sports dans le sens où l'on n'observe parmi les sondés que peu de valeurs négatives ou d'éléments déplaisants.

 

Les organisations ne s'y sont pas trompées, qu'il s'agisse de partenaires-titres de courses éponymes - Kraft Food (Jacques Vabre), AG2R, la Vendée -, ou de sponsors dont la notoriété ne cesse de gagner à s'associer à celle des skippers. (sondage Repucom, Sponsorlink).

 

Ensuite, parce que cet univers est un formidable territoire d'expression de valeurs agies dans la force de l'exploit.

 

En parallèle des valeurs que le public associe spontanément à la voile et que nous venons de citer, Loïck Peyron incarne l'humilité et la confiance. Lorsqu'il remporte la route du Rhum le 10 novembre dernier, battant la performance établie en 2006 par Lionel Lemonchois, le skipper considère le record comme « anecdotique » et livre avec simplicité et distance les clés de son succès : « Le départ a été un moment étonnant à ressentir. Il y avait une vraie sérénité. J'étais très confiant dans le dessin stratégique, dans la vision de ce que j'allais faire. Tout était écrit avec précision. J'avais la force tranquille, et c'était très agréable, sans velléité de partir comme un fou, simplement concentré sur le résultat. » « Douter est un début de confiance. Il faut être en situation de doute permanent. La certitude, c'est le début des ennuis. »

 

Extrait de www.voile.banquepopulaire.fr

 

 

 

 

 

Vers la Newsletter de novembre 2014 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

b