Executive Coaching & Formation

Vos enjeux, notre expertise

INSIGHT COACHING : COMMENT TENIR VOS RESOLUTIONS DE DEBUT D'ANNEE ?

 

10923167 s 994e7Faire du sport, optimiser mon organisation, perdre quelques kilos, dégager plus de temps pour moi…. le début d’année est souvent le moment d’exprimer de nouvelles résolutions. Et alors, ça marche ou ça ne marche pas ? Parmi les graines semées au détour d’une nouvelle période qui s’ouvre, quelles sont celles qui s’apprêtent déjà à germer… et celles dont vous ne récolterez jamais le fruit ?

Comme pour tout type de décision, la traduction d’une résolution en action concrète et satisfaisante requière à la fois méthode et motivation. Voici quelques conseils simples pour vous assurer une belle récolte en 2015 :

 

Avant tout, évaluez votre motivation

Qu’est-ce qu’une résolution si ce n’est un objectif qui nous tient à cœur ? La première démarche doit être d’évaluer votre motivation à changer, car la motivation est le point clé du succès de toute décision. Posez-vous par exemple les questions telles que : « En quoi est-ce important pour moi et pour mon entourage (professionnel et/ou personnel) de… ? » ; « Qu’est-ce qui se passera lorsque j’aurai réussi à…. ? » ; « En quoi cela correspond à mes valeurs ? ».

 

Exprimez votre objectif de façon positive

Notre cerveau ne sait pas se représenter la négation, il est donc nécessaire d’exprimer un objectif à travers ce que l’on souhaite obtenir et non pas à travers ce que l’on souhaite supprimer ou éviter. Préférez par exemple « Je souhaite me coucher à 22h30 » plutôt que « Je veux me coucher moins tard ».

 

Précisez le plus possible votre objectif

Prenez le temps de fixer votre objectif le plus précisément possible, en vous appuyant par exemple sur la méthode SMART, qui permet de définir un objectif :

 

Spécifique, c’est-à-dire clair et précis (qui ? quoi ? avec qui ? où ? comment ?)

Mesurable, c’est-à-dire défini par une métrique qui permettra de savoir précisément que l’objectif est atteint.

Atteignable : garantissez les chances de succès en définissant avec humilité un objectif que vous êtes sûr de pouvoir atteindre, quitte à définir un objectif en plusieurs étapes qui constitueront autant de « mini » objectifs, favorisant ainsi votre motivation à poursuivre ; ex : « je veux dégager plus de temps pour moi » peut commencer par « je veux consacrer 30 mn chaque week-end à m’occuper de moi ».

Réaliste : définissez un objectif qui vous paraît réaliste compte tenu de ce que vous connaissez de vous et de votre mode de fonctionnement, mais aussi du système dans lequel vous évoluez et de vos éventuelles contraintes.

Temporel : c’est-à-dire défini dans le temps de manière précise, ex : « je veux commencer une nouvelle activité sportive avant le 15 février », impliquera de définir un rétro-planning à partir de cette date (recueillir des informations cette semaine, faire une séance d’essai la semaine prochaine, obtenir un certificat médical au plus tard le 15 février, etc).

 

Et comme pour toute démarche de changement, considérez au final l’atteinte ou non d’un objectif non pas en termes de succès/échec, mais comme une expérience dont il est avant tout positif de retenir un feed-back :

 

  • - J’ai atteint mon objectif => je modélise le plan d’action mis en place car il correspond à mon mode de fonctionnement, et je le recycle pour d’autres expériences à venir.
  • - Je n’ai pas ou que partiellement atteint mon objectif => qu’est-ce que cela m’apprend sur ma motivation ou mon mode de fonctionnement ? quels points de mon objectif serait-il utile de redéfinir ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

b