Executive Coaching & Formation

Vos enjeux, notre expertise

INSIGHT COACHING : LES BIENFAITS DE LA GRATITUDE

 

 

Les bienfaits de la gratitude pour la santé ont souvent été cités par les acteurs de la psychologie positive, de Martin Seligman - « Il y a tout lieu de croire que l’état psychique de l’individu a une incidence sur ses réactions immunitaires » - à Florence Servan-Schreiber- « les personnes qui éprouvent et expriment leur gratitude peuvent gagner jusqu’à sept ans d’espérance de vie ». Une étude récente vient de confirmer cette réalité en établissant un lien favorable entre le sentiment de gratitude et le bien-être spirituel, le sommeil, l’humeur, la fatigue et les marqueurs biologiques de l’inflammation auprès d’une population d’insuffisants cardiaques. (Étude menée par les chercheurs de l’université de Californie, à San Diego).

 

L'une des explications mentionnée par les chercheurs américains est liée à la perception positive des événements quotidiens, rejoignant donc les postulats de la psychologie positive qui compte parmi les fondements conceptuels dont s’inspire le coaching.

IMG 2137 613c1

 

Bénéfique pour la santé, la capacité à s’émerveiller et à remercier est également une formidable ressource pour le développement de capacités ou l’atteinte d’objectifs professionnels ou personnels.

 

Parmi les pratiques managériales positives, savoir remercier à propos et avec sincérité un collaborateur fait partie des leviers motivationnels puissants, écologiques, adaptés à tous les niveaux de la hiérarchie et tous les styles de management. Ce « comportement-outil» renforce la base de confiance des relations managériales, en favorisant de façon circulaire à la fois le sentiment de reconnaissance et d’estime de soi du collaborateur et le leadership de son responsable. La gratitude augmente en effet « le sentiment d’appartenance à un groupe, une lignée, une collectivité humaine. Et tout ce qui augmente le sentiment d’appartenance renforce l’estime de soi » (Christophe André, Imparfaits, libres et heureux, Odile Jacob).

 

Au-delà de l’univers professionnel, la gratitude est à l’origine de nombreuses applications, pour certaines devenues des classiques du coaching personnel. Citons par exemple :

-          La pratique d’exercices de méditation de bienveillance ou de cohérence cardiaque associés aux émotions positives

-          La lettre de gratitude, qui consiste à adresser à une personne de notre environnement passé ou présent une lettre pour la remercier de l’impact qu’elle a ou a eu dans notre vie.

-          L’exercice consistant à s’endormir tous les soirs en repensant à 3 moments agréables de la journée

-          Etc.

 

Avec pour effet que «Les personnes qui éprouvent de la gratitude repèrent davantage les événements positifs de la vie et les retiennent plus que les personnes moins reconnaissantes. Elles ont ainsi une représentation plus positive de leur environnement social et de leurs conditions de vie. La gratitude réduit la tendance au matérialisme et à la comparaison sociale et augmente l'empathie, ce qui génère des relations de meilleure qualité » (Rébecca Shankland, La Psychologie positive, Dunod).

 

montagne 411cf

La modélisation de cette pratique, que l’on retrouve même sous forme de cahiers d’exercices, stickers et autres activités ludiques, ne doit néanmoins pas nous faire perdre de vue que la gratitude est avant tout une disposition naturelle, et même animale. C’est ce que démontre Matthieu Ricard au sujet de la gratitude chez les animaux (Les comportements altruistes chez les animaux, in Plaidoyer pour l’altruisme, édition NiL), ou encore cette désormais célèbre vidéo de « La baleine qui dit merci »

 

La gratitude serait donc moins à considérer comme une capacité, un outil ou une technique, que comme un comportement naturel accessible à tous et qui, comme l’altruisme, la bienveillance et bien d’autres ressources, serait à cultiver en se reconnectant à notre nature profonde.

 

Revenir vers la Newsletter de Mai 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

b